ACTUALITÉS

télécoms
Drogenbos et la périphérie demandent des concertations sur la 5G
Le mercredi 3 juin 2020

L’annonce de l’introduction de la 5G dans 30 communes de Wallonie et de Flandre a provoqué de nombreuses réactions parmi la population, notamment en Wallonie et en périphérie bruxelloise. Les élus de DéFI à Drogenbos demandent un débat démocratique.

Les élus DéFI au sein de l’UF (Union des francophones), Grégory BoenFrançois DussartJean-Paul Grenier et Nicolas Honoré estiment que lancer cette procédure en pleine crise sanitaire est problématique car cela n’a pas permis l’organisation d’un débat démocratique concernant cette évolution technologique. En effet, les citoyens sont en droit d’obtenir des informations quant à ses éventuels effets sur la santé et l’environnement.

La motion introduite par les élus de l’UF à Drogenbos demande donc aux opérateurs de suspendre le lancement de la 5G tant que ce débat démocratique n’a pas eu lieu et tant que les citoyens n’auront pas eu la garantie que toutes les mesures de précaution, en termes de santé et d’environnement, ont bien été prises.

« Il ne s’agit pas d’un refus du progrès technologique, mais de s’assurer qu’il se fait en toute transparence avec des garanties scientifiques sur l’absence de risque sanitaire » , comme l’explique Jean-Paul Grenier. François Dussart rajoute que notre motion demande d’organiser une concertation citoyenne, de permettre à toutes les parties concernées d’évaluer les risques et avantages de cette technologie, de fixer un cadre légal renforcé pour l’installation d’antennes GSM (obligations d’information, réalisation d’études d’impacts, …)

Cette motion votée par le Conseil communal de Drogenbos, le 28 mai dernier, demande :

1. Au gouvernement fédéral :

– d’organiser une concertation citoyenne quant à l’éventuel déploiement de la 5G afin de permettre à toutes les parties concernées d’en déterminer les risques et/ou avantages qui en résulteraient en accordant une priorité à l’intérêt public et non aux intérêts exclusivement économiques ;

2. Au gouvernement de la Région flamande :

– d’adopter un cadre légal renforcé qui fixera les obligations d’information (cadastre, affichage des permis ,…), ainsi que les lignes de conduite (transparence dans la planification des antennes, participation accrue à la démocratie participative locale, création d’un fonds sanitaire, réalisation d’études d’impacts…) que les opérateurs, le gouvernement et les communes s’engageront à respecter ;

– de mener, en collaboration avec les communes, des campagnes d’information concernant les mesures de contrôle du respect des normes d’émission à domicile ;

– d’organiser un débat citoyen sur la 5G et ses multiples enjeux (sanitaires, environnementaux, énergétiques, sécuritaires, sociétaux, …) afin de permettre aux habitants de s’informer et d’exprimer leur point de vue par rapport au déploiement éventuel de cette nouvelle technologie.

Nicolas Honoré se réjouit que cette motion ait été votée à l’unanimité, et donc soutenue par les deux autres groupes politiques drogenbosois : GO1620 et Drogenbos Plus/LB . Grégory Boen précise que cette motion permettra d’obtenir un débat serein et transparent entre le gouvernement fédéral et les entités fédérées afin de développer et de fixer le cadre légal pour cette nouvelle technologie tout en évaluant les risques et les avantages de la 5G.

Poser sereinement le débat

Pascal Dujardin, président de Défi Périphérie, explique : « Avec nos élus DéFI dans le Brabant flamand, nous dénonçons l’octroi de droits d’utilisation qui permettent, sous le prétexte du provisoire, de contourner le débat public autour du déploiement de la 5G qui suscite de nombreuses questions. Celles-ci doivent pouvoir être posées sereinement par les citoyens et recevoir des réponses concrètes. Nous demandons aux différents niveaux de pouvoirs de notre région et au fédéral d’agir. La motion de Drogenbos rejoint celles posées par d’autres de nos communes en périphérie (Kraainem, Linkebeek). »

Dans la même rubrique
DéFI lance une consultation sur l’après-crise à destination de tous les citoyens
Et demain ? DéFI lance une consultation sur l’après-crise à destination de tous les citoyens
Réenchanter l’Europe pour la rendre plus forte et plus proche
Journée de l'Europe Réenchanter l'Europe pour la rendre plus forte et plus proche
#bravopourlessoins : Rendez-vous chaque soir à 20h pour remercier le personnel soignant
Belgique - Coronavirus Rendez-vous à vos fenêtres chaque soir à 20h pour remercier le personnel soignant
« Prenez soin de vous et des autres en restant chez vous », François De Smet s’exprime sur les mesures de confinement
Coronavirus "Prenez soin de vous et des autres en restant chez vous", François De Smet s'exprime sur les mesures de confinement
Nouvelles mesures – Un seul mot d’ordre : Restez chez vous !
Coronavirus Nouvelles mesures - Un seul mot d'ordre : Restez chez vous !
« Il y a un temps pour tout, et maintenant est le temps de l’urgence »
coronavirus "Il y a un temps pour tout, et maintenant est le temps de l'urgence"